Le guide complet des méthodes d'installation de Kubernetes

Vous avez donc décidé d’installer Kubernetes. Que la portabilité/flexibilité élevée ou les capacités multi-cloud vous aient obligé à adopter cette plate-forme open source, vous devrez aborder cette intégration avec la réflexion qu’elle mérite.

Il existe de nombreuses méthodes d’installation pour Kubernetes, ce qui est la principale raison pour laquelle il est difficile de mettre en place un nouveau système et de le faire fonctionner. Avec de nombreuses décisions à prendre au cours du processus d’installation de Kubernetes, il est dans votre intérêt de concevoir un plan de match avant de vous engager dans une méthode spécifique.

Défis Kubernetes courants à connaître lors de l’installation

Mais avant de commencer à définir la bonne méthode pour vous, il existe des défis Kubernetes courants à connaître qui peuvent interférer avec la mise à l’échelle, la sécurité, la journalisation et la surveillance. Si vous utilisez une installation à nœud unique ou une installation manuelle, vous ne pourrez pas faire évoluer votre déploiement au-delà de la taille du nœud unique. De plus, si vous utilisez une installation en cluster géré, vous serez limité par la taille du cluster. Pour les personnes utilisant une installation à nœud unique ou une installation manuelle, vous devrez faire attention à sécuriser correctement votre nœud.

De plus, si vous utilisez une installation de cluster géré, vous devrez faire confiance au fournisseur de services pour sécuriser votre cluster pour vous. La journalisation et la surveillance peuvent également être un défi avec Kubernetes. Si vous utilisez une installation à nœud unique ou une installation manuelle, vous devrez configurer vous-même la journalisation et la surveillance. En utilisant Distribution Kubernetes certifiée CNCF comme celles-ci peut effacer les complexités. Mais comment? En éliminant les dépendances d’hôte, il y aura un chemin stable pour le déploiement. Maintenant que vous avez abordé les complexités courantes, il est temps d’identifier le chemin de moindre résistance en évaluant les avantages et les inconvénients de chaque méthode d’installation.

Installation manuelle à partir de zéro

L’installation manuelle est la méthode la plus ancienne et la plus fiable pour installer Kubernetes. Avec l’installation manuelle, vous êtes responsable de la configuration de tous les composants et logiciel dont Kubernetes a besoin.

Les avantages de l’installation manuelle sont que vous avez plus de contrôle sur l’ensemble du processus, ce qui signifie que vous pouvez adapter l’installation à vos besoins spécifiques.

Installation à nœud unique

L’installation sur un seul nœud est la manière la plus simple d’installer Kubernetes. Dans cette méthode d’installation, vous installez tous les composants Kubernetes sur un seul nœud. Les avantages de l’installation à nœud unique sont qu’elle est simple et facile à configurer. Cependant, il présente plusieurs inconvénients. Premièrement, il n’est pas évolutif, vous ne pouvez donc pas l’utiliser pour des déploiements plus importants.

Deuxièmement, il n’offre pas une haute disponibilité, de sorte que votre déploiement Kubernetes sera interrompu si le nœud tombe en panne. Troisièmement, il ne fournit pas grand-chose en termes de Sécurité. Avec cette lacune à l’esprit, vous devrez faire attention à sécuriser correctement votre nœud.

Mise en place automatique

L’installation automatique est une nouvelle méthode d’installation qui gagne en popularité. Les avantages de la méthode d’installation automatique sont qu’elle est simple et conviviale pour les débutants. Vous n’avez besoin d’aucune expérience avec Kubernetes ou Linux d’utiliser ces outils, ce qui soulage les contraintes généralement impliquées. De plus, l’installation automatique est évolutive et offre une haute disponibilité.

Grappes gérées

La méthode d’installation du cluster géré est la méthode la plus récente pour installer Kubernetes. Cette méthode d’installation utilise un service Kubernetes hébergé, ce qui signifie que vous vous fierez à une plate-forme externalisée plutôt que d’avoir à tout configurer vous-même.

Le plus gros inconvénient de l’installation d’un cluster géré est qu’elle est plus coûteuse que les autres méthodes d’installation.

Emballer

La méthode d’installation qui vous convient dépendra de vos besoins spécifiques et de votre niveau d’expérience avec Kubernetes. Pour une installation transparente et sans à-coups, évaluez soigneusement les avantages et les inconvénients de chaque méthode mise en évidence ci-dessus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here